Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Jane Kennedy

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Jane Kennedy

Jane Kennedy vit à Newmarket, en Ontario, où elle travaille comme enseignante. Elle s’occupe aussi de sa mère, Eileen, qui a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2016. Ma mère a officiellement reçu son diagnostic à l’âge de 84 ans. Des signes de la maladie d’Alzheimer avaient toutefois fait leur apparition depuis quelque temps. Aussi, le diagnostic ne nous a pas entièrement surpris, car ma grand-mère avait déjà eu la maladie d’Alzheimer, et j’avais déjà remarqué des signes avant-coureurs…

En lire plus En lire plus

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Ron Robert

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Ron Robert

Ron Robert, 81 ans, vit à London, en Ontario. Très intéressé à la politique, il a travaillé en tant que journaliste pendant 20 ans, couvrant la législature des provinces de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de la Saskatchewan, avant de travailler pour le bureau Ouest de l’ancien premier ministre Pierre Trudeau. Ron a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2015. Ma famille et moi-même connaissons bien la maladie d’Alzheimer. Aussi, mon diagnostic, bien que regrettable, n’a pas été totalement…

En lire plus En lire plus

Vous rendez visite à une personne atteinte d’une maladie cognitive pendant les fêtes? Voici 10 conseils

Vous rendez visite à une personne atteinte d’une maladie cognitive pendant les fêtes? Voici 10 conseils

Maintenant que la période des fêtes est arrivée et que la fin de l’année est proche, vous allez certainement marquer les dates importantes auxquelles vous prévoyez de rendre visite à un ami ou un membre dev otre famille dans votre calendrier. Comme l’indique la chanson, c’est le moment le plus magique de l’année malgré qu’après les achats et l’organisation des fêtes, c’est peut-être le moment le plus stressant! Ce moment peut être encore plus difficile pour une personne atteinte d’une…

En lire plus En lire plus

Idées de cadeaux pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive

Idées de cadeaux pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive

Les fêtes de fin d’année sont à nos portes et bon nombre d’entre nous sont à la recherche des cadeaux parfaits à offrir à leurs proches. Si une personne sur votre liste est atteinte d’une maladie cognitive, il peut être difficile de penser à des cadeaux appropriés, étant données ses capacités changeantes. Mais qu’importe le stade de la maladie, le bon cadeau existe et il peut lui apporter de la joie et améliorer sa qualité de vie. En préparant votre…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Tandis que la population du Canada vieillit et que plus de personnes reçoivent un diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de maladie cognitive, les hôpitaux observent un nombre croissant de personnes atteintes leur rendant visite pour des soins intensifs. La raison de leur séjour n’est pas directement liée à la maladie cognitive. Par exemple, ils pourraient avoir une maladie cardiovasculaire, des os cassés après une chute, ou ils se sentent touts implement déprimés. Cependant, un séjour en…

En lire plus En lire plus

Maladies cognitives et chutes : ce qu’il faut savoir

Maladies cognitives et chutes : ce qu’il faut savoir

Les températures sont plus froides. Le gel recouvre le sol et les routes. Nos déplacements à pied sont de plus en plus périlleux. Mais, pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive, la crainte de faire une chute est plus qu’une pensée occasionnelle en hiver. Novembre est le Mois de la prévention des chutes et nous voulons discuter de pourquoi les chutes sont un souci quotidien pour les adultes plus âgés et les personnes atteintes d’une maladie cognitive. En fait, elles…

En lire plus En lire plus

Parlons de l’aide pour aujourd’hui

Parlons de l’aide pour aujourd’hui

La dernière fois que j’ai discuté avec vous, je vous ai demandé ce que vous pensiez de la recherche sur les maladies cognitives au Canada et des défis que nous devions affronter ensemble. Les supporteurs de la cause qui, comme vous, parlent de leur propre expérience conviennent que ce problème n’est pas un problème qui se présentera demain au Canada, mais bien qu’il est on ne peut plus actuel! Je me tourne à nouveau vers vous aujourd’hui pour faire le…

En lire plus En lire plus

Assurer votre legs caritatif : comment choisir le bon fiduciaire?

Assurer votre legs caritatif : comment choisir le bon fiduciaire?

En planifiant votre legs caritatif, il importe d’avoir un fiduciaire en qui vous avez confiance pour traiter vos affaires financières. Mais quel est le rôle du fiduciaire et pourquoi est-il important? Aujourd’hui, la Société Alzheimer du Canada et le service Successions et fiducies de la banque RBC s’associent pour vous conseiller sur le choix du fiduciaire adéquat. Votre legs caritatif Lorsqu’il s’agit de soutenir la recherche sur les maladies cognitives ainsi que les programmes et services pour les personnes atteintes…

En lire plus En lire plus

Que signifie la Charte pour Roger?

Que signifie la Charte pour Roger?

Roger Marple réside en Alberta. Il est atteint d’une maladie cognitive. Ardent défenseur de la sensibilisation du public aux maladies cognitives, il est membre du Groupe consultatif ayant permis de créer la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. En janvier dernier, il était également l’un des nombreux ambassadeurs du Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Lisez ce que Roger pense de la Charte ci-dessous. Notre Constitution est la loi suprême au Canada. Notre Charte…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs April Khademi, Université Ryerson

Rencontre avec nos chercheurs April Khademi, Université Ryerson

Les maladies cognitives regroupent de nombreuses maladies complexes. Que ce soit la science du cerveau en soi ou les problèmes relatifs à la qualité de vie qui touche les personnes atteintes et leurs aidants, il faut prendre en compte de nombreuses questions différentes et difficiles.