Parcouru par
Catégorie : Recherche

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Tandis que la population du Canada vieillit et que plus de personnes reçoivent un diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de maladie cognitive, les hôpitaux observent un nombre croissant de personnes atteintes leur rendant visite pour des soins intensifs. La raison de leur séjour n’est pas directement liée à la maladie cognitive. Par exemple, ils pourraient avoir une maladie cardiovasculaire, des os cassés après une chute, ou ils se sentent touts implement déprimés. Cependant, un séjour en…

En lire plus En lire plus

Parlons de l’aide pour aujourd’hui

Parlons de l’aide pour aujourd’hui

La dernière fois que j’ai discuté avec vous, je vous ai demandé ce que vous pensiez de la recherche sur les maladies cognitives au Canada et des défis que nous devions affronter ensemble. Les supporteurs de la cause qui, comme vous, parlent de leur propre expérience conviennent que ce problème n’est pas un problème qui se présentera demain au Canada, mais bien qu’il est on ne peut plus actuel! Je me tourne à nouveau vers vous aujourd’hui pour faire le…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs April Khademi, Université Ryerson

Rencontre avec nos chercheurs April Khademi, Université Ryerson

Les maladies cognitives regroupent de nombreuses maladies complexes. Que ce soit la science du cerveau en soi ou les problèmes relatifs à la qualité de vie qui touche les personnes atteintes et leurs aidants, il faut prendre en compte de nombreuses questions différentes et difficiles.

Rencontre avec nos chercheurs : Tamara Sussman, Université McGill

Rencontre avec nos chercheurs : Tamara Sussman, Université McGill

J’ai une longue histoire professionnelle et personnelle avec les personnes atteintes d’une maladie cognitive. Ma mère était travailleuse sociale en gérontologie. Elle me racontait quelques-unes des luttes auxquelles ces personnes devaient faire face, y compris leur sentiment d’isolement, de solitude et d’incompréhension. Suivant son exemple, je suis également devenue travailleuse sociale auprès d’adultes plus âgés et j’ai commencé à entendre directement ces mêmes histoires. À mesure que je les écoutais, je me suis rendu compte que de nombreux défis auxquels…

En lire plus En lire plus

Le cannabis et les maladies cognitives : clarifions les choses

Le cannabis et les maladies cognitives : clarifions les choses

Tandis que le Canada s’apprête à légaliser le cannabis, on s’intéresse de plus en plus à ses avantages médicinaux potentiels, notamment à son usage à des fins thérapeutiques chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Au cours des 10 dernières années, les scientifiques et les cliniciens ont étudié les effets des cannabinoïdes, les composés chimiques que l’on trouve dans la plante de cannabis, qui lui confèrent ses propriétés médicinales et récréatives. Ils ont notamment étudié si les cannabinoïdes pouvaient…

En lire plus En lire plus

Parlons recherche

Parlons recherche

Je me tourne aujourd’hui vers vous, car je veux connaître votre avis sur l’état de la recherche sur les maladies cognitives au Canada. Votre expérience personnelle et la sagesse de vos opinions peuvent aider la Société Alzheimer à amplifier la voix de personnes telles que vous et assurer qu’elles soient entendues et que des mesures soient prises. J’espère que vous vous joindrez à la conversation. Depuis le début de mon mandat en tant que chef de la direction, la bonne…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs : Simon Duchesne, Université Laval

Rencontre avec nos chercheurs : Simon Duchesne, Université Laval

Douze ans plus tard, je suis à la tête de mon propre laboratoire, situé au Centre de recherche CERVO de l’Institut universitaire en santé mentale du Québec. Je poursuis mes recherches dans le domaine du dépistage précoce et le diagnostic. Mes recherches consistent à prendre des mesures : obtenir les images du cerveau de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer grâce à l’IRM, les comparer à celles de personnes non atteintes et identifier les différences qui pourraient indiquer des symptômes…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs : Fernanda de Felice, Université Queen’s

Rencontre avec nos chercheurs : Fernanda de Felice, Université Queen’s

Qui serais-je sans mes souvenirs? Pour moi, le traitement des maladies cognitives constitue l’un des défis sanitaires actuels et futurs les plus importants. Je hâte de trouver des manières de protéger le cerveau contre les effets dévastateurs de la maladie d’Alzheimer. Nous ignorons toutefois encore beaucoup de choses au sujet de cette maladie. Je crois qu’une étape importante consiste à essayer de la diagnostiquer aussi rapidement que possible, avant que de nombreux dommages ne surviennent dans le cerveau et pour…

En lire plus En lire plus

Une commotion peut-elle augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer?

Une commotion peut-elle augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer?

Saviez-vous que les blessures à la tête, et particulièrement les commotions à répétition, pouvaient augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer? Il a été démontré que les lésions cérébrales traumatiques entrainant une perte de conscience multipliaient jusqu’à 4 fois le risque de développer la maladie d’Alzheimer[i]. Selon certaines études, c’est parce que les lésions pourraient augmenter le niveau de protéines associées à la maladie d’Alzheimer dans le cerveau, comme l’amyloïde[ii]. Qui est le plus touché par les lésions cérébrales…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs : Debra Sheets, Université de Victoria

Rencontre avec nos chercheurs : Debra Sheets, Université de Victoria

Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et les aidants, il peut être difficile de trouver le bon équilibre entre les activités qui les soutiennent, celles qui sont socialement appropriées et celles qui, bien sûr, sont amusantes. À mesure de la progression de la maladie et du changement des capacités qui s’opèrent chez la personne, il n’est pas rare que les amis et les activités se fassent de plus en plus rares. Il ne reste à la personne que…

En lire plus En lire plus