Parcouru par
Catégorie : Vivre avec la maladie

Maladies cognitives et chutes : ce qu’il faut savoir

Maladies cognitives et chutes : ce qu’il faut savoir

Les températures sont plus froides. Le gel recouvre le sol et les routes. Nos déplacements à pied sont de plus en plus périlleux. Mais, pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive, la crainte de faire une chute est plus qu’une pensée occasionnelle en hiver. Novembre est le Mois de la prévention des chutes et nous voulons discuter de pourquoi les chutes sont un souci quotidien pour les adultes plus âgés et les personnes atteintes d’une maladie cognitive. En fait, elles…

En lire plus En lire plus

Styles de vie adaptés aux maladies cognitives à la maison

Styles de vie adaptés aux maladies cognitives à la maison

En plus de certaines modifications physiques que vous pouvez faire chez vous, voici 5 changements à apporter dans votre style de vie qui aideront à favoriser le bien-être et l’indépendance de la personne à la maison : Obtenez du soutien dans votre communauté Des membres de votre famille, des amis ou des voisins pourraient vous aider. Les visites régulières peuvent aider à réduire l’isolement social de votre proche et vous aider à réduire le risque de surmenage. Les visites régulières à…

En lire plus En lire plus

Liste de contrôle pour la sécurité à domicile

Liste de contrôle pour la sécurité à domicile

Et si un simple changement dans votre domicile pouvait avoir un énorme impact sur un de vos proches atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive? Les aidants n’ont pas besoin de regarder plus loin que de simples changements à la maison et dans leur style de vie pour que leur domicile soit mieux adapté aux personnes atteintes. Changements en matière de sécurité à domicile Voici 5 changements faciles à effectuer pour que votre maison soit plus adaptée…

En lire plus En lire plus

L’Alzheimer et la thérapie par le jardinage

L’Alzheimer et la thérapie par le jardinage

Pour une personne qui aime le jardinage, rien n’exige plus de soin ni de rigueur que la conception, la plantation et l’entretien d’un jardin. Les expériences tactiles et créatives découlant de la proximité avec la nature sont non seulement bonnes pour le bien-être, mais elles pourraient aussi aider à atténuer les symptômes associés à l’Alzheimer et aux autres maladies cognitives. Bien-vivre signifie la prise en compte de différents facteurs, y compris le régime alimentaire, l’exercice, les contacts sociaux et bien…

En lire plus En lire plus

Comment le service MedicAlert​ Sécu-Retour​ permet d’accroître l’autonomie des personnes atteintes d’une maladie cognitive

Comment le service MedicAlert​ Sécu-Retour​ permet d’accroître l’autonomie des personnes atteintes d’une maladie cognitive

Betty et sa fille, Eileen, travaillent ensemble dans leur boulangerie située dans une région rurale de l’Ontario depuis 30 ans. Elles chantent et dansent, tout en pétrissant la pâte et en glaçant les petits-pains à la cannelle. Lorsque Betty, 81 ans, a reçu son diagnostic de maladie d’Alzheimer il y a sept ans, sa fille a tout de suite su que le meilleur traitement consistait à continuer de travailler.

Les personnes vivant avec l’Alzheimer sont des personnes comme les autres

Les personnes vivant avec l’Alzheimer sont des personnes comme les autres

Deux diagnostics, rendus à des décennies d’intervalle, illustrent combien les choses ont changé — et combien d’autres restent identiques — lorsqu’une famille entame son cheminement avec l’Alzheimer. Sharon et sa mère, Esther, étaient très proches. « Ma mère et moi avions l’habitude de se parler trois fois par jour. Chez ma mère, l’un des premiers signes de l’Alzheimer s’est manifesté lorsque je me suis rendu-compte qu’elle oubliait de m’appeler. » Sharon connaissait très bien les signes précurseurs de l’Alzheimer; ce n’était pas…

En lire plus En lire plus

Si vous ne pouvez pas décider… qui le fera à votre place?

Si vous ne pouvez pas décider… qui le fera à votre place?

Prévoir son avenir est important pour tous, mais ça l’est particulièrement si vous ou une personne dont vous prenez soin est atteinte d’une maladie cognitive. C’est pourquoi nous avons établi un partenariat avec les services Gestion de patrimoine, successions et fiducies de la banque RBC pour vous proposer une série de blogues informatifs sur la planification successorale. Dans ce blogue, Elaine Blades, la gestionnaire principale du groupe Pratique professionnelle des services Successions et fiducies de la banque RBC, explique les…

En lire plus En lire plus

À la rencontre de notre nouvelle chef de la direction : Pauline Tardif

À la rencontre de notre nouvelle chef de la direction : Pauline Tardif

Nous nous sommes récemment entretenus avec Pauline pour en apprendre un peu plus sur son expérience, ses objectifs pour la Société Alzheimer et sa vie en dehors du travail. Parlez-nous un peu de vous. Je suis maman et proche aidante : ma mère est atteinte d’une maladie cérébro-vasculaire. C’est quelque chose de très important pour moi. Je viens de déménager d’Ottawa à Toronto, mais je suis originaire du Nord de l’Ontario. J’ai une grande famille canadienne-française. Je crois que ma famille…

En lire plus En lire plus

« On ne peut pas se sauver de la réalité » : Un couple fait face à la possibilité de se voir confronter à la maladie d’Alzheimer

« On ne peut pas se sauver de la réalité » : Un couple fait face à la possibilité de se voir confronter à la maladie d’Alzheimer

Même des changements mineurs dans nos capacités cognitives peuvent nous inquiéter quand on connaît les conséquences de la maladie d’Alzheimer. Cette maladie a emporté la mère de Suzanne et celle d’Yvon. Tous deux savent très bien de quoi il en retourne. Il y a quelques mois, Suzanne a commencé à montrer des signes de perte de mémoire. Tout de suite, elle a consulté son médecin. Après une série de tests, un diagnostic de déficit cognitif léger lui a été confirmé….

En lire plus En lire plus

Il ne s’agit pas toujours de l’Alzheimer : l’histoire d’un couple en quête du « bon » diagnostic

Il ne s’agit pas toujours de l’Alzheimer : l’histoire d’un couple en quête du « bon » diagnostic

David est un homme sympathique, calme et intelligent. Il a toujours été attaché à sa famille et fidèle à ses amis. Lui qui était si actif socialement, il a commencé à devenir renfermé et apathique. Sa femme, Wendy, a su que quelque chose n’allait pas. Les Hughes ont rapidement été cherchés de l’aide, mais beaucoup de temps s’est écoulé avant de découvrir que David était atteint de la maladie à corps de Lewy. Wendy a pris fait et cause pour…

En lire plus En lire plus