Parcouru par
Étiquette : stigmatisation

« Notre diagnostic ne justifie pas le fait de nous placer en bas de la liste pour recevoir un traitement. »

« Notre diagnostic ne justifie pas le fait de nous placer en bas de la liste pour recevoir un traitement. »

Lorsque Mario Gregorio a reçu son diagnostic de trouble neurocognitif il y a 12 ans de cela, il était déterminé à continuer de vivre une vie bien remplie aussi longtemps que possible. En tant que bénévole pour la Société Alzheimer du Canada, Mario, qui habite à Burnaby, en Colombie-Britannique, a sensibilisé des milliers de personnes aux troubles neurocognitifs et a contribué à rédiger la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives en collaboration avec le groupe consultatif des…

En lire plus En lire plus

« Laissez-nous vous aider à comprendre. » Découvrez comment des Canadiens atteints d’une maladie cognitive mettent en lumière la stigmatisation à laquelle ils sont confrontés.

« Laissez-nous vous aider à comprendre. » Découvrez comment des Canadiens atteints d’une maladie cognitive mettent en lumière la stigmatisation à laquelle ils sont confrontés.

L’expérience de chacun avec les maladies cognitives est unique : que ce soit une personne atteinte, un proche aidant, ou le membre de la famille d’une personne ayant reçu un tel diagnostic. Chaque personne a sa propre histoire à raconter, alors même qu’elle affronte la stigmatisation à laquelle elle est confrontée. Janvier étant le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, la Société Alzheimer aimerait vous présenter certaines de ces personnes pour que vous écoutiez leur histoire. Poursuivez votre…

En lire plus En lire plus

« Faites ce qui s’impose. » Remettre en cause la stigmatisation et les stéréotypes associés aux maladies cognitives.

« Faites ce qui s’impose. » Remettre en cause la stigmatisation et les stéréotypes associés aux maladies cognitives.

Irene Fantopoulos habite à Toronto (Ont.) En plus de travailler pour la fonction publique ontarienne, elle s’occupe aussi de sa mère, Mary. Après avoir pris connaissance de #jevisaveclalzheimer.ca, elle a voulu décrire ses expériences face à la stigmatisation que subissent les personnes atteintes d’une maladie cognitive et les aidants. Par Irene Fantopoulos J’ai récemment écrit un article pour la fonction publique de l’Ontario au sujet de ma mère, Mary. Elle a reçu un diagnostic mixte de maladie cérébro-vasculaire et de…

En lire plus En lire plus

Que signifie la Charte pour Roger?

Que signifie la Charte pour Roger?

Roger Marple réside en Alberta. Il est atteint d’une maladie cognitive. Ardent défenseur de la sensibilisation du public aux maladies cognitives, il est membre du Groupe consultatif ayant permis de créer la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. En janvier dernier, il était également l’un des nombreux ambassadeurs du Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Lisez ce que Roger pense de la Charte ci-dessous. Notre Constitution est la loi suprême au Canada. Notre Charte…

En lire plus En lire plus

Que signifie la Charte pour Mario?

Que signifie la Charte pour Mario?

Mario Gregorio réside en Colombie-Britannique. Il est atteint d’une maladie cognitive. Ardent défenseur de la sensibilisation du public aux maladies cognitives, il est membre du Groupe consultatif de la Société Alzheimer ayant permis de créer la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. En janvier dernier, il était également l’un des nombreux ambassadeurs du Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Lisez ce que Mario pense de la Charte ci-dessous. Après avoir entendu le neurologue m’annoncer…

En lire plus En lire plus

Que signifie la Charte pour Marilyn?

Que signifie la Charte pour Marilyn?

Marilyn Taylor est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Membre du Groupe consultatif de la Société Alzheimer ayant permis de créer la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives., elle a grandi en Alberta, où elle a travaillé dans l’industrie pétrolière et gazière pendant 20 ans. Après le diagnostic de cancer de sa mère, elle a déménagé en Nouvelle-Écosse pour s’en occuper. Mère, belle-mère, grand-mère et arrière-grand-mère, Marilyn aime vivre de manière autonome avec son chat et son…

En lire plus En lire plus

Que signifie la Charte pour Jim?

Que signifie la Charte pour Jim?

Jim Mann réside en Colombie-Britannique. Il est atteint d’une maladie cognitive. Il est membre du Groupe consultatif de la Société Alzheimer ayant permis de créer la Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. Il siège également au Comité consultatif ministériel sur la démence. Les membres de ce comité éclaireront la préparation de la stratégie nationale sur les maladies cognitives du Canada. Lisez ce que Jim pense de la Charte ci-dessous. L’expression « les gestes sont plus éloquents…

En lire plus En lire plus

À la rencontre de notre nouvelle chef de la direction : Pauline Tardif

À la rencontre de notre nouvelle chef de la direction : Pauline Tardif

Nous nous sommes récemment entretenus avec Pauline pour en apprendre un peu plus sur son expérience, ses objectifs pour la Société Alzheimer et sa vie en dehors du travail. Parlez-nous un peu de vous. Je suis maman et proche aidante : ma mère est atteinte d’une maladie cérébro-vasculaire. C’est quelque chose de très important pour moi. Je viens de déménager d’Ottawa à Toronto, mais je suis originaire du Nord de l’Ontario. J’ai une grande famille canadienne-française. Je crois que ma famille…

En lire plus En lire plus