« Faites ce qui s’impose. » Remettre en cause la stigmatisation et les stéréotypes associés aux maladies cognitives.

« Faites ce qui s’impose. » Remettre en cause la stigmatisation et les stéréotypes associés aux maladies cognitives.

Irene Fantopoulos habite à Toronto (Ont.) En plus de travailler pour la fonction publique ontarienne, elle s’occupe aussi de sa mère, Mary. Après avoir pris connaissance de #jevisaveclalzheimer.ca, elle a voulu décrire ses expériences face à la stigmatisation que subissent les personnes atteintes d’une maladie cognitive et les aidants. Par Irene Fantopoulos J’ai récemment écrit un article pour la fonction publique de l’Ontario au sujet de ma mère, Mary. Elle a reçu un diagnostic mixte de maladie cérébro-vasculaire et de…

En lire plus En lire plus

Mon parcours en tant qu’aidante d’une personne atteinte d’une maladie cognitive : Un cheminement inattendu vers l’éveil

Mon parcours en tant qu’aidante d’une personne atteinte d’une maladie cognitive : Un cheminement inattendu vers l’éveil

Après la lecture de #jevisaveclalzheimer, Mildred Lynn McDonald a souhaité nous faire part de ses expériences en tant qu’aidante. Dans ce blogue, elle nous donne, à titre d’invitée, sept conseils inspirants qui l’ont aidée à mettre son parcours en perspective. Par Mildred Lynn McDonald J’ai lu de nombreux articles sur comment les maladies cognitives changeaient les personnes qui en étaient atteintes; mais il est plus difficile de trouver des réflexions sur comment l’Alzheimer vous transforme, ou change un proche, un…

En lire plus En lire plus

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Lisa Raitt

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Lisa Raitt

Lisa Raitt est députée de Milton. Son mari, Bruce Wood, a reçu un diagnostic de maladie cognitive à 56 ans. Pendant le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, ils nous racontent leur histoire pour vous aider à comprendre. En 2015, Julianne Moore a remporté l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d’une femme atteinte d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer dans le film

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Robin Barrett

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Robin Barrett

Robin Barrett vit à Ottawa, en Ontario, où elle aide son mari, Keith, qui a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2016. Mon mari, Keith a reçu un diagnostic de troubles cognitifs à début précoce, et probablement de la maladie d’Alzheimer en décembre 2016 à 57 ans… à l’issue de deux années et demie de consultations avec divers spécialistes. À un certain moment, il avait consulté 6 neurologues différents. Keith et moi sommes ensemble depuis 2004 et nous nous…

En lire plus En lire plus

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Keith Barrett

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Keith Barrett

Keith Barrett, 59 ans, vit à Ottawa, en Ontario, avec sa femme Robin. Depuis plus de 20 ans, Keith est copropriétaire d’une entreprise qui aide les adultes et les enfants ayant des handicaps physiques et des troubles du développement. Il continue de travailler à temps plein. Keith a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en décembre 2016. La nouvelle a été difficile à encaisser et je n’y croyais pas. On m’a fait passer d’autres examens au printemps 2018, car je…

En lire plus En lire plus

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Jane Kennedy

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Jane Kennedy

Jane Kennedy vit à Newmarket, en Ontario, où elle travaille comme enseignante. Elle s’occupe aussi de sa mère, Eileen, qui a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2016. Ma mère a officiellement reçu son diagnostic à l’âge de 84 ans. Des signes de la maladie d’Alzheimer avaient toutefois fait leur apparition depuis quelque temps. Aussi, le diagnostic ne nous a pas entièrement surpris, car ma grand-mère avait déjà eu la maladie d’Alzheimer, et j’avais déjà remarqué des signes avant-coureurs…

En lire plus En lire plus

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Ron Robert

Oui. Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre : Ron Robert

Ron Robert, 81 ans, vit à London, en Ontario. Très intéressé à la politique, il a travaillé en tant que journaliste pendant 20 ans, couvrant la législature des provinces de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de la Saskatchewan, avant de travailler pour le bureau Ouest de l’ancien premier ministre Pierre Trudeau. Ron a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2015. Ma famille et moi-même connaissons bien la maladie d’Alzheimer. Aussi, mon diagnostic, bien que regrettable, n’a pas été totalement…

En lire plus En lire plus

Vous rendez visite à une personne atteinte d’une maladie cognitive pendant les fêtes? Voici 10 conseils

Vous rendez visite à une personne atteinte d’une maladie cognitive pendant les fêtes? Voici 10 conseils

Maintenant que la période des fêtes est arrivée et que la fin de l’année est proche, vous allez certainement marquer les dates importantes auxquelles vous prévoyez de rendre visite à un ami ou un membre dev otre famille dans votre calendrier. Comme l’indique la chanson, c’est le moment le plus magique de l’année malgré qu’après les achats et l’organisation des fêtes, c’est peut-être le moment le plus stressant! Ce moment peut être encore plus difficile pour une personne atteinte d’une…

En lire plus En lire plus

Idées de cadeaux pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive

Idées de cadeaux pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive

Les fêtes de fin d’année sont à nos portes et bon nombre d’entre nous sont à la recherche des cadeaux parfaits à offrir à leurs proches. Si une personne sur votre liste est atteinte d’une maladie cognitive, il peut être difficile de penser à des cadeaux appropriés, étant données ses capacités changeantes. Mais qu’importe le stade de la maladie, le bon cadeau existe et il peut lui apporter de la joie et améliorer sa qualité de vie. En préparant votre…

En lire plus En lire plus

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Rencontre avec nos chercheurs Lillian Hung, Univérsite Simon Fraser

Tandis que la population du Canada vieillit et que plus de personnes reçoivent un diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de maladie cognitive, les hôpitaux observent un nombre croissant de personnes atteintes leur rendant visite pour des soins intensifs. La raison de leur séjour n’est pas directement liée à la maladie cognitive. Par exemple, ils pourraient avoir une maladie cardiovasculaire, des os cassés après une chute, ou ils se sentent touts implement déprimés. Cependant, un séjour en…

En lire plus En lire plus